iolande-cadrin-rossignol

Communiqué de clôture 2018

COMMUNIQUÉ DE CLÔTURE

Pour diffusion immédiate

SAINT-SÉVERIN, CAPITALE TEMPORAIRE DU CINÉMA!

Saint-Séverin, 11 octobre 2018 – Pour sa 14e édition, le Festival du film de Saint-Séverin a rassemblé un millier de cinéphiles enthousiastes autour d’une programmation parfois dérangeante puisque sortie à quelques reprises de son cadre habituel, mais toujours porteuse d’humanité et d’espoir.

Des rencontres inspirantes
Juste avant l’ouverture officielle du 27 septembre, un cocktail dinatoire était offert pour souligner une rétrospective de photos du Festival de notre photographe en résidence Ghislaine Crête, en présence du président d’honneur Monsieur Benoit Lachance, fondateur du Domaine à l’Héritage, et de nombreux autres invités.

iolande-cadrin-rossignol

Iolande Cadrin-Rossignol est venue nous présenter son documentaire « La terre vue du coeur » qui s’est mérité le prix « Coup de coeur » du public.

Suite à ce vernissage, Le Festival s’est ouvert en présence de la cinéaste Iolande Cadrin-Rossignol, venue présenter son documentaire La Terre vue du cœur. En matinée, deux films étaient présentés, Claire l’hiver de la réalisatrice Sophie Bédard-Marcotte et du monteur Joël Morin Ben-Abdallah qui ont accompagné leur film, et Tadoussac réalisé par Martin Laroche. Deux films aux antipodes, affichant un solide tonus pour le premier et une tonne d’émotions pour le second.

Une fois de plus, le Festival a été l’instigateur de belles rencontres entre les réalisateurs et le public soit via Skype ou en personne  : les réalisatrices Julie Bertucelli et la productrice Ginette Petit pour Dernières nouvelles du cosmos, Émilie B. Guérette pour L’autre Rio, la monteuse Isabelle Malenfant pour Pieds nus dans l’aube, le réalisateur Ian Lagarde et la productrice Gabrielle Tougas-Fréchette pour All you can eat Buddha – Le meilleur des séjours, Brigitte Poupart pour Les affamés, Sophie Dupuis pour Chien de garde, Bruno Boulianne pour L’homme de l’Isle et Maxime Laplante de l’Union paysanne pour La Ferme et son état.

Toutes les projections ont eu lieu dans l’église patrimoniale de Saint-Séverin où près de mille cinéphiles ont vu les 22 films documentaires, de fiction, court métrages ou films d’animation sélectionnés. La salle communautaire transformée en resto/bistro pour l’occasion a été le lieu de rendez-vous des festivaliers et l’excellente cuisine du Resto chez Méo a comblé l’appétit de maints convives.

Un partenariat très apprécié
Poursuivant un partenariat avec le Festival amorcé en 2017, une équipe de techniciens et animateurs de NousTV, de la société de communication Cogeco, a été présente durant les quatre jours. Des vox pop, capsules vidéos et entrevues de fond auxquelles nos invités ont participé ont été réalisées. Les entrevues de fond seront diffusées lors d’une nouvelle série de « Rendez-vous du cinéma ».

Et d’heureux gagnant(e)s
Rappelons que la vente annuelle de billets de tirage permet de financer l’équipe et le matériel techniques requis pour la projection des films.

1er Œuvre du sculpteur Hugues Soucy, Serge Bordeleau, Québec, Bronze monté sur serpentine, valeur de 2400$

2e Œuvre de Johanne Maheux, artiste peintre, Frédéric Thibault, Ste-Marie, Toile, valeur 600 $

3e Hôtel Le Georgesville, Ghislaine Crête, Ste-Marie, Forfait pour 2, nuitée et déjeuner, valeur de 345 $

4e Hôtel La Cache du Golf, Rémi Nadeau, Saint-Séverin, Forfait pour 2, nuitée et Délice du matin, valeur 232 $

5e Restaurant Le Barolo, Abbé Jacques Ferland, Lévis. Chèque-cadeau, valeur 200 $

6e Hôtel historique Route 66, Charles Cyr, Ste-Marie, Forfait nuitée pour 2, valeur 135 $

7e Restaurant L’Introuvable (Secteur S), Abbé Jacques Ferland, Lévis, Chèque-cadeau, valeur 100 $

Merci au porte-parole, aux bénévoles et à nos partenaires
Fier du succès obtenu, le président Richard Lapointe tient à remercier son équipe qui en a été l’âme ainsi que l’acteur et cinéaste d’origine mariveraine, Guillaume Cyr, porte-parole apprécié pour sa présence active durant les quatre jours du Festival. Un merci très sincère est également adressé à l’équipe de bénévoles qui a travaillé sans relâche au succès de l’événement.

Nous remercions nos commanditaires, spécialement la municipalité de Saint-Séverin, SODEC Québec, Desjardins, Caisse de la Nouvelle-Beauce, Mont Sainte-Marguerite.

À propos du Festival
Le Festival du film de Saint-Séverin veut démontrer que, parallèlement au cinéma américain, populaire et commercial, il existe un cinéma d’auteur, d’ici ou d’ailleurs, dans la langue ou sous-titré, à découvrir, connaître, analyser, critiquer, débattre, détester ou aimer, qu’il peut être, en région, à la portée de tous et constituer un carrefour de connaissances cinématographiques, d’apprentissage, de découvertes et de rencontres de toutes sortes. Le Festival du film de Saint-Séverin est organisé pour répondre à un besoin culturel. Nous avons donc la tâche de l’ériger sur des assises solides afin d’assurer sa pérennité.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire