Le Festival prend la route…

Le Festival du Film de Saint-Séverin amorce une nouvelle étape de son développement.

En effet, le Festival s’engage dans un nouveau projet : amener le Festival, du moins une partie, vers les gens.

Grâce à la collaboration du Moulin La Lorraine de Lac-Etchemin, qui a bien voulu participer à ce projet pilote, le Festival du Film de Saint-Séverin présentera un des films de sa programmation de l’automne 2011 lors d’un événement spécial.

Ainsi, le 6 mai, à 14 h, au Moulin La Lorraine de Lac-Etchemin, le Festival proposera au public de voir le documentaire L’Imposture, un film d’Éve Lamont, et de rencontrer et d’échanger avec celle qui l’a inspiré, Rose Dufour, anthropologue et fondatrice de La maison de Marthe à Québec.

La tendance actuelle à faire de la prostitution un métier « comme un autre » est démentie par des femmes qui se sont prostituées. Avec lucidité et courage, elles dévoilent la face cachée de ce prétendu « travail du sexe » qui ne relève pas d’un choix éclairé procurant richesse, plaisir et liberté.
Elles ont 22, 34 ou 48 ans, elles habitent Montréal, Québec ou Ottawa… Ces femmes qui ont récemment quitté la prostitution ou qui tentent d’en sortir, mènent un âpre combat pour se réinsérer socialement et retrouver quiétude et sécurité. Dans ce long processus parsemé d’embûches, chacune cherche à reprendre le contrôle de sa vie, à retrouver l’estime de soi et à s’offrir une place au soleil.

Filmé avec une caméra de proximité, ce documentaire nous plonge au cœur de leur réalité.

Ce film tombe à point nommé suite au jugement d’une cour ontarienne qui “légalise” les maisons closes.

Vous êtes intéressé à y participer ou à faire vivre cette expérience chez vous? Vous avez vu le film et voulez partager vos impressions? Laissez-nous un commentaire!

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire