VENDREDI 30 SEPTEMBRE 2011

13 h      Pipa

Jonathan Lemieux, Canada 2010, documentaire, 10 m 14 sec, version originale française

Synopsis : Vingt et un ans après que la Sûreté du Québec ait repêché son grand-père de la rivière Yamaska, l’auteur retourne à l’endroit où il a vécu les derniers moments de sa vie. Sa sœur, emmenant avec elle un radeau construit pour leur Pipa, et sa mère, portant en elle quelques souvenirs en voie d’extinction, l’accompagnent près de la ville de saint-Damase afin de lui rendre hommage, et surtout tenter de ne pas oublier.

13 h       Augustines corps et âmes

Ninon Larochelle, Québec 2010, Documentaire, 63 m 15 sec, version originale française

Synopsis : Près de quatre siècles se sont écoulés depuis que les Augustines ont fondé le premier hôpital en Nouvelle France et elles sont toujours là, au cœur du Vieux-Québec. Elles sont toujours là, mais plus pour longtemps. Avec une moyenne d’âge de 82 ans, sans relève, les Augustines préparent leur succession : des vestiges architecturaux exceptionnels, des églises abritant des trésors d’art sacré, un monastère regroupant le patrimoine des 12 « couvents-hôpitaux » qu’elles ont fondé au Québec. En présence de la réalisatrice Ninon Larochelle.

15 h 30 Jours de plaine

Réal Bérard et André Leduc, ONF 1990, film d’animation, 6 m 26 sec, version originale française

Synopsis : Court métrage d’animation illustrant l’amour du français et des plaines de l’ouest que chante Daniel Lavoie. La vision poétique du compositeur et interprète s’harmonise aux dessins lumineux du peintre et sculpteur Réal Bérard dans un film aussi mouvant qu’émouvant.

L’imposture

Ève Lamont, Québec 2010, documentaire, 93 min, version originale française

Synopsis : La tendance actuelle à faire de la prostitution un métier « comme un autre » est démentie par des femmes qui se sont prostituées. Avec lucidité et courage, elles dévoilent la face cachée de ce prétendu « travail du sexe » qui ne relève pas d’un choix éclairé procurant richesse, plaisir et liberté. Elles ont 22, 34 ou 48 ans, elles habitent Montréal, Québec ou Ottawa… Ces femmes qui ont récemment quitté la prostitution ou qui tentent d’en sortir, mènent un âpre combat pour se réinsérer socialement et retrouver quiétude et sécurité. En présence de Rose Dufour, anthropologue et fondatrice de La maison de Marthe à Québec.

19 h 30  La bastringue madame Bolduc

Georges Geersten, ONF 1992, film d’animation, 4 mi 13 s, version originale française

Synopsis : Court métrage d’animation sur une chanson de Mary Travers dite « La Bolduc ». Considérée comme étant la première chansonnière québécoise, madame Bolduc a enregistré La Bastringue dans les années 1930 et acquis rapidement une immense popularité dans le Québec et en Nouvelle-Angleterre. Elle demeure encore aujourd’hui une culture bien vivante de la culture du terroir.

J’men va r’viendre

Sarah Fortin, Québec 2010, documentaire, 1 h 15 m version originale française

Synopsis : Après 35 ans d’une carrière musicale en dents de scie, Stephen «Cassonade» Faulkner, auteur-compositeur-chanteur de country-folk, auteur du succès Si j’avais un char, avait décidé, de son propre aveu, d’accrocher ses patins, de laisser tomber la musique, puisque celle-ci l’avait également un peu laissé tomber. Au même moment, arrive dans sa vie un jeune groupe mené par Carl Prévost, qui le convainc de reprendre sa guitare et de remonter sur les planches avec eux. À travers le parcours qu’il fera avec le groupe et en solo, il nous raconte sa vie et sa carrière passée à sillonner les routes du Québec, guitare au dos depuis ses débuts avec Plume Latraverse, qu’il croise d’ailleurs sur son chemin entre la Gaspésie et Québec, l’Abitibi et Montréal. En présence de l’auteur-compositeur et interprète Stephen Faulkner qui offrira un spectacle solo après le film. (Admission au spectacle : 15 $)